home

Le Jardin de la Reine Jelena Madije


C´est le 16 septembre 1829 que fut inauguré le premier jardin public à Zadar – aujourd´hui Jardin de la Reine Jelena Madije ...

 

C´est le 16 septembre 1829 que fut inauguré le premier jardin public à Zadar – aujourd´hui Jardin de la Reine Jelena Madije ...

 


Le baron Franz Ludwig von Welden - gouverneur autrichien et passionné de botanique- fit aménager sur les remblais du bastion Grimani un charmant jardin public.

 

Une pierre gravée WILLKOMMEN DEN 16 SEPT 1829 et des livrets de poésie en plusieurs langues mentionnent cet événement. Le samedi et le dimanche, le jardin accueillait concerts, pièces de théâtre ou bien encore manifestations sportives.

 

Véritable musée à ciel ouvert, le jardin regorgeait d´éléments romantiques et antiques et d´autres plus originaux - un café maure où se dégustaient boisson de lentilles arabes et café- grande nouveauté de l´époque- à l´est une pagode chinoise servant de pavillon musical, un obélisque et un temple grec dédié à Vénus, une exèdre semi-circulaire équipée d´un banc de pierre et deux statues de satyres à l´entrée. En 1844, les habitants bâtirent une grotte artificielle avec un monument en marbre gravé d´un acrostiche en latin au nom du baron von Welden.

 

La pagode chinoise hexagonale à trois étages fut construite pour la venue de l´empereur d´Autriche en 1875, la splendeur et l´originalité du jardin ainsi que les monuments de Zadar furent consignés dans un album-photos souvenirs.

 

Le souci d´écologie étant déjà d´actualité, une association pour l´embellissement de la ville fut fondée, et la plantation de 600 pins décidée. L´entretien du jardin était facilité par la proximité de l´eau assurée par la citerne des Cinq Puits. Les festivités et autres événements se tenant dans le parc faisaient régulièrement la Une du journal local, témoignant de l´intensité de la vie culturelle et sociale de Zadar.

 

En 1896, deux ans après l´arrivée de l´électricité, deux candélabres en fer forgé à trois globes furent installés à l´entrée du jardin. Mais peu à peu la population se dirigea vers d´autres promenades : sur la Place du Peuple où se produisait la fanfare, sur le Quai neuf (aujourd´hui Quai du Roi Krešimir IV) avec ses 800 mètres de promenade, 14 bâtiments (poste, hôtel, trois cafés), sa double allée d´arbres, ses parterres fleuris et son embarcadère. En 1907, on démolit la courtine- muraille entre les bastions Grimani et Moro- en l´occurence entre les deux parties du jardin public.

Lors de la Seconde Guerre mondiale, le jardin fut fort endommagé et plusieurs éléments architectoniques entièrement détruits. Peu de spécimens végétaux résistèrent aux 175 ans d´existence. Aujourd´hui certains éléments architecturaux se rénovent et le fonds de végétation s´enrichit régulièrement.

 

 

 

Source: Mirna Petricioli (www.nasadi.hr)

  • Carte