home

Konrad von Grünenberg


Konrad von Grünenberg, pèlerin en Terre sainte, le 8 juin 1486

 

Konrad von Grünenberg, pèlerin en Terre sainte, le 8 juin 1486


A 300 milles de Venise, il y a Zadar, capitale en terre slave. Il s’y trouve une abbaye et de nombreux couvents, c’est aussi le lieu de sépulture de quatre saints. Saint Siméon, malgré un superbe sarcophage en or commandé par une reine hongroise, repose dans un tombeau de pierre. Sur une place de la ville se dresse une forte colonne, sculptée dans un seul bloc, avec en son sommet un griffon, animal faiseur de miracles, longtemps fétiche de Zadar. Lorsque le christianisme s’instaura, une dalle de pierre aux croix en relief fut posée sur la colonne. De suite, la colonne se fendit sur toute sa longueur, sans s’écrouler, mais le mauvais esprit l’avait quittée. À Zadar, nous avons vu un cortège nuptial. Les femmes portaient des ornements de banderoles de tissu, la mariée avait sur la tête une merveilleuse couronne en or incrustée de pierres précieuses sur laquelle était posée une guirlande de fleurs. Tout le long du parcours, de la maison à l’église et au retour, les gens jetaient des grains de blé et d’orge sur la jeune fille pour lui assurer bonheur, fière descendance et prospérité.