home

Légende de sainte Anastasie


La légende raconte que cette citoyenne romaine, épouse d’un patricien, désireuse de garder sa virginité, fut mise au cachot.

 

La légende raconte que cette citoyenne romaine, épouse d’un patricien, désireuse de garder sa virginité, fut mise au cachot. Après le décès de son mari, elle partit en compagnie de saint Chrysogone pour Aguillée où elle assista à son exécution. Elle-même martyre sous Dioclétien, elle périt sur le bûcher. Ses reliques transportées à Constantinople au Ve siècle furent remises en 804 à l’évêque Donat par l’empereur Nicéphore Ier, en signe de réconciliation entre Byzance et Zadar. Elles furent translatées à Zadar et déposées dans un sarcophage de pierre en l’église Saint-Pierre, aujourd’hui Sainte-Anastasie.